fbpx

L’Italie, c’est aussi des desserts!

Pour conclure un festin en beauté, l’Italie sait comment terminer sur une note sucrée particulièrement délicieuse et gourmande. Tout aussi bons les uns que les autres, l’Italie a une longue tradition culinaire en matière de dessert. Cette tradition, elle est partout dans les grandes villes comme à la campagne, du nord au sud et d’une région à l’autre. Elle s’est transmise de génération en génération pour se rendre sur nos tables. De fait, l’Italie a tellement de recettes de desserts qu’il serait impossible de toutes les mentionner. Cependant, il y a des classiques qui ne se démodent pas:

Tiramisu

De tous les desserts italiens, le tiramisu est certainement l’un de ceux que l’on connaît le mieux. Ce que l’on sait moins c’est que le mot tiramisu veut dire « remonte-moi le moral », et il porte bien son nom. Selon une des légendes qui entourent ce dessert, son invention remonterait au XVIe siècle en Toscane. Lors d’un voyage à Sienne du duc de Tocane Cosme III de Médécis, il aurait fait du tiramisu son dessert préféré et aurait ramené la recette à la cour de Florence. Le dessert se serait ensuite répandu dans toute l’Italie et c’est à Trévisse que le mascarpone aurait enfin été ajouté à la recette.

Cannolo

Le fameux cannolo est un autre dessert italien que l’on connaît tous. Les cannoli sont de petits rouleaux de pâte frite et garni d’un mélange sucré et ceux à base de ricotta. Il existe plusieurs variantes du dessert que l'on peut parfois retrouver des pistaches, des fruits confits ou du chocolat. Pour les puristes, les cannolis doivent être remplis juste avant d’être mangés afin d’éviter que l’eau contenue dans la ricotta soit absorbée par la pâte et qu’elle perde son croquant. Pour goûter aux meilleurs cannoli de Montréal, rendez-vous chez Alati-Caserta dans la Petite Italie!

Sfogliatella

Originaire de Naples, la sfogliatella est une pâtisserie italienne traditionnelle qui ressemble à un mille-feuille. En effet, le mot sfogliatella signifie « feuille petite et mince », car la texture de la pâte ressemble à des feuilles empilées. Dans la cuisine napolitaine, il existe deux sortes de sfogliatella : sfogliatella ricca et sfogliatella frolla. Elles sont toutes les deux garnies d'une crème de semoule et de fromage ricotta, mais différentes au niveau de la texture de la pâte. La sfogliatella ricca est très tendre et se mange chaude, comme un croissant, alors que sfogliatella frolla est plus croustillante. S'étant répandue en Amérique du Nord, cette pâtisserie a acquis une troisième version, l'aragosta. Sa pâte ressemble à celle de la sfogliatella ricca, mais elle est garnie d'un mélange de crème fouettée qui est généralement ajoutée après la cuisson.

Zeppole

Le Zeppole di San Giuseppe (version napolitaine) ou les Bignè di San Giuseppe (version romaine) est une pâtisserie italienne constituée d'une boule de pâte frite, comme un beignet, qui est généralement garnie de crème pâtissière, de gelée ou d'un mélange de beurre et de miel et recouverte de sucre en poudre. Traditionnellement, les zeppoles sont consommés lors de la Festa di San Giuseppe (fête de Saint-Joseph) célébrée le 19 mars. Durant cette journée, les zeppoles sont vendus dans de nombreuses rues et parfois présentés comme cadeaux.

Bomboloni

Finalement, on ne peut passer les bombolonis sous silence. En fait, le bomboloni est un beignet garni à l’italienne. Le nom du dessert ferait référence à une bombe et dans certaines régions de l’Italie, il est appelé « Bomba ». Quant à la garniture, il y en a pour tous les goûts : chocolat, crème pâtissière, crème de café, coulis de fruits, crème à la pistache, etc. D'ailleurs, vous pouvez découvrir différentes sortes de bombolini au Café San Gennaro qui se situe au coeur de la Petite Italie.

Bien entendu, l’Italie regorge d’une multitude de desserts tout aussi délicieux que ceux mentionnés. On peut penser aux biscottis, à la crostata, au granita ou au fameux panettone. Une chose est certaine, la fin de repas doit se faire en beauté et panache dans la cuisine italienne. Pour conclure le tout, le dessert doit s’accompagner d’un véritable espresso italien bien court!

Pour goûter à plus de desserts et de cafés dans la Petite Italie, visitez:

Retour à la liste