fbpx

La courge : celle qui gagne à être connue!

Il suffit de faire le tour du marché Jean-Talon ou de regarder les étales des fruiteries de la Petite Italie pour comprendre que la saison des courges bat son plein. En effet, c’est au cours de l’automne que les courges sont récoltées et c’est durant ces mois plus frais qu’on en retrouve la plus grande variété chez nos marchands. Bien sûr, on retrouve dans la catégorie des courges d’hiver des légumes (botaniquement, il s’agit de fruits) de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les grosseurs. C’est pourquoi, face à un tel éventail de choix, il peut parfois être difficile de choisir la bonne courge pour la bonne recette. Nous proposons donc un bref survol de ce que les différentes courges peuvent offrir et la meilleure façon de les cuisiner.

Dans un premier temps, on ne peut parler de courges sans parler de la citrouille, probablement la plus connue d’entre elles. La première chose que l’on remarque au sujet des citrouilles, c’est qu’elles sont parfois énormes. Sachez que lorsqu’il est question de cuisine, il est préférable de choisir une citrouille de plus petite taille. En effet, celles-ci ont tendance à être plus sucrées, moins humides et se prêtent mieux à la cuisson. En matière de recettes, la citrouille est plutôt polyvalente. Vous pouvez simplement la couper en tranches et la faire rôtir sur une plaque avec un peu d’huile, de sel et de poivre. Cependant, là où la citrouille se démarque, c’est probablement dans les desserts. Si cette avenue vous intéresse, la tarte à la citrouille est un incontournable, surtout, aussi prêt de l’Halloween.

Pour un potage réconfortant, la courge musquée (butternut) est la candidate parfaite. Par contre, pourquoi ne pas faire différent et faire un potage de courge au lait de coco et au cari? Vous constaterez que la courge musquée s’accorde parfaitement bien à des ingrédients et des saveurs de la cuisine du monde. Pour un repas simple, vous choisissez une courge turban, coupez sa calotte et la videz pour ensuite la farcir de ce dont vous voulez (par exemple du pain et du fromage pour un style fondue suisse). Il suffit ensuite que de la faire cuire sur la grille au centre du four pour une heure à 180 °C (350 °F).

Vous en avez assez des pommes de terre en purée? Vous pourrez facilement remplacer la traditionnelle purée de pommes de terre par une purée de courge poivrée. Le goût sucré et une légère saveur de noix accompagneront parfaitement les viandes blanches ou rouges. Pour réussir une purée de courge, il suffit de couper la courge en deux, la saler, la poivrer et la faire griller à 180 °C (350 °F) sur la grille au centre du four pendant environ une heure. Une fois cuite, vous retirez la chaire de la courge, ajoutez les ingrédients que vous désirez et passez le tout au robot culinaire.

Finalement, comme son nom l’indique, la courge spaghetti est une alternative parfaite aux spaghettis traditionnels. Cependant, cuisiner la courge spaghetti uniquement de cette façon n’est pas lui faire honneur. Pour faire différent, pourquoi ne pas plutôt servir une salade de courge à la grecque? Il suffit, une fois la courge cuite, de l’effilocher et d’y ajouter un oignon rouge émincé, un poivron rouge émincé, des tomates raisins, de la feta et des olives noires Kalamata. Il ne reste plus qu’à y ajouter la vinaigrette!

Peu dispendieuses, nutritives, très polyvalentes et locales, les courges demeurent plutôt méconnues au Québec. Heureusement, depuis quelques années, les Québécois découvrent de plus en plus la chaire colorée et savoureuse de ces cucurbitacées. Lorsque vous ferez le tour des maraîchers et des fruiteries de la Petite Italie, n’hésitez pas à choisir la courge pour votre prochain succès culinaire.

Si vous cherchez des fruits frais dans la Petite Italie, visitez:

Retour à la liste