fbpx

Arches et demi-voiles

Dans les années 1990, l’Association pour la promotion de la Petite-Italie de Montréal lance un projet de revitalisation du secteur. L’objectif est celui de créer une expérience culturelle dans la Petite-Italie afin d’attirer la clientèle et ensuite attirer de nouveaux commerces. 

Le mandat d’aménagement est confié à Pierlucio Pellissier, un architecte d’origine italienne, spécialisé dans la conservation et la restauration d’œuvres d’art et du patrimoine architectural ainsi que dans l’application des innovations technologiques dans le domaine de l’architecture. Précisément, celui-ci doit identifier le périmètre de la Petite-Italie et proposer un aménagement soulignant l’italianité du quartier.

Après de nombreuses rencontres entre l’Association, l’architecte et la Ville de Montréal, la décision finale est de créer 14 demi-voiles et de les positionner afin d’identifier les limites du quartier. Ces sculptures, représentant les voiles de bateaux qui amenaient les immigrants italiens au Canada, ont été conçues par Aurelio Sandonato, un artiste Italo-Montréalais reconnu pour avoir créé la murale de terre cuite se trouvant à la station de métro du Collège. 

La première phase du projet d’aménagement étant désormais complétée, les membres de l’Association de la Petite-Italie désirent amorcer la seconde et la troisième phase du projet. La seconde phase repose sur la construction des Portes de la Petite-Italie sur le boulevard St-Laurent. Celles-ci doivent être construites en granit puisque le marbre est une pierre poreuse qui ne survivrait définitivement pas à l’hiver québécois. Pour la troisième phase, le projet d’aménagement prévoit l’ajout d’imposante pièces sur les portes afin de les transformer en arches.

Pour la construction de ces deux phases, il fut nécessaire de faire extraire le granit d’une mine au Sri Lanka, car aucune pièce de cette grandeur n’était disponible au Canada. Le bateau transportant l’immense pièce de granit a quitté le port à destination de Montréal le 9 septembre 2001. Compte tenu du pays d’origine et des attentats du 11 septembre, le bateau contenant le granit n’a pu accoster  qu'en avril de l'année suivate. Lorsque tous les morceaux furent prêts, le boulevard Saint-Laurent a été fermé pendant deux jours afin d’ériger la structure. Aux pieds des arches se trouvent des plaques de bronze commémoratives avec le logo de la Petite-Italie. Sur la face cachée des plaques figurent les noms des personnes grâce à qui les arches ont été érigées ainsi qu'une brève histoire de la construction de ces oeuvres d'art.

 

Retour à la liste